Le point sur les certifications

Si le tourisme durable fait aujourd’hui de plus en plus d’adeptes, nombreux sont ceux qui se questionnent sur la légitimité des acteurs qui composent cette filière de l’industrie touristique. Comment différencier ceux qui se disent respectueux de l’environnement et ceux qui le sont réellement ? Faisons un point sur les certifications existantes.

 

Green Globe

 Créé en 1993 suite au Sommet de la Terre de 1992 à Rio, le Green Globe est un label international reconnu par l’Organisation Mondiale du Tourisme et le World Travel and Tourism Council (WTTC). Il repose sur les piliers du développement durable : la croissance économique, la protection environnementale, l’intégration et l’amélioration de la vie locale. Le label s’applique à l’ensemble des structures touristiques (hébergement, restauration, transport, sites de visites, etc…). Ces entreprises optant pour une l’amélioration de la gestion environnementale et sociale de leurs activités, sont récompensées et accompagnées par le label. Le référentiel du Green Globe se compose de plus de 204 critères révisés une fois par an et, mis à jour selon les normes internationales. A noter que ce label n’est pas acquis définitivement. Tous les deux ans, des audits sont réalisés et, ainsi, il peut être retiré à l’entreprise si cette dernière n’a pas prolongé ses efforts.

Le code mondial d’éthique du tourisme

 Adopté en 1999 par l’Assemblée générale de l’Organisation Mondiale du Tourisme, il a été reconnu deux ans plus tard par les Nations Unies. Le code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de principes visant à guider les principaux acteurs du développement touristique. Il s’adresse aussi bien aux autorités publiques, aux professionnels du voyage qu’aux touristes. Son but est de limiter au maximum les incidences négatives sur l’environnement, le patrimoine et les sociétés.

 Pour lire le Code mondial d’éthique du tourisme dans son intégralité, c’est ici : Code mondial d’éthique du tourisme.

Charte Européenne du Tourisme durable

 La Charte Européenne du Tourisme Durable dans les espaces protégés (CEDT) a été élaborée comme une contribution à l’Agenda 21, le programme de développement durable des Nations Unies établi au sommet de la Terre de Rio en 1992. Cette charte créée par la Fédération Européennes des Espaces Protégés (EUROPARC) en 1995, fait partie du projet européen Life. Ce projet a, lui, pour but de financer des actions dans les secteurs tels que l’environnement.

La Charte Européenne du Tourisme Durable sert à accroître l’intérêt et le soutien des espaces protégés, animer localement un réseau d’acteurs, développer et gérer le tourisme dans les espaces protégés de façon durable. Cela, en prenant en compte les besoins de l’environnement, des populations, mais aussi des entreprises locales et des touristes.

 Voici le lien vers la version intégrale de la Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Espaces Protégés.

Label Tourisme et Handicap

 Appartenant à l’Etat, il a été créée en 2001 et déposée en 2003 par le ministère chargé du Tourisme. Ce label a pour objectif d’informer de façon fiable et descriptive de l’accessibilité des sites touristiques, en tenant compte de tous les types de handicaps. Les structures bénéficiant du label Tourisme et Handicap s’engagent à fournir un accueil adapté aux besoins des personnes porteuses de handicap. Ce label  est donc également un moyen de sensibiliser les professionnels du tourisme à leur accueil. La marque est l’engagement et la garantie d’un service touristique ouvert à tous. Pour le touriste handicapé, elle représente un accès à l’information leur permettant un maximum d’autonomie.

Label Flocon vert de Mountain Riders

 Mountains Riders est une association à l’origine de l’Eco-guide des stations de montagnes. Après six ans d’éditions, l’association décide la création d’un label afin de franchir une nouvelle étape dans la valorisation et l’engagement des stations de montagne en faveur du développement durable. C’est la naissance du projet Flocon Vert.

 Le label Flocon Vert repose sur 3 valeurs fortes :

  1. l’exemplarité : valoriser les destinations touristiques ayant une politique de développement durable de pointe.
  2. la concertation : 31 critères définissent les actions que doivent valider les stations pour prétendre au label.
  3. l’indépendance : les stations se portant candidates au label sont soumises à un audit pour vérifier la conformité des actions avec le cahier des charges Flocon Vert.

 L’ensemble des destinations touristiques sont concernées. En effet, les stations de montagne, tout comme les villes touristiques de montagnes peuvent candidater. L’engagement durable de la destination est toutefois évalué par les actions des acteurs clés de la destination. Parmi ces acteurs clés, citons : les mairies ou les collectivités publiques, les offices de tourisme, et les activités de loisirs.

 N’hésitez pas à télécharger le document de l’association Mountain Riders afin d’en savoir plus sur le label Flocon Vert.

Ecolabel européen

 Créé en 2003, l’Ecolabel Européen permet d’affirmer l’engagement des professionnels en faveur de l’environnement. Les établissements certifiés Ecolabel Européen (hôtels, campings, gîtes, chambres d’hôtes, villages de vacances, etc…), prennent en compte les impacts environnementaux auxquels ils sont confrontés : réduction de la consommation d’énergie, de l’eau, et la gestion des déchets. Les établissements touristiques s’engagent ainsi à :

  1. limiter la consommation d’énergie,
  2. limiter la consommation d’eau,
  3. réduire la production de déchets,
  4. utiliser des sources d’énergies renouvelables et des substances moins nocives pour l’environnement,
  5. communiquer et éduquer les clients en matière d’environnement.

 

Pavillon Bleu

 Le label Pavillon Bleu se veut le symbole d’une qualité environnementale exemplaire. Créé par l’office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe en 1985, il valorise chaque année les communes et les ports de plaisance possédant une politique de développement touristique durable de façon permanente, ainsi qu’un pôle de recherche. Le label est présent dans 41 pays à travers le monde.

Accueil Vélo

 La marque Accueil Vélo est à l’initiative de la Région Centre et de son comité Régional du Tourisme, et appartient à l’association France Vélo Tourisme. Accueil Vélo garantit un accueil et des services de qualité auprès des cyclistes le long des itinéraires cyclables.

 Un établissement certifié Accueil vélo garanti pour le touriste à vélo :

  1. de se trouver à moins de 5km d’un itinéraire cyclable,
  2. d’avoir à disposition des équipements adaptés,
  3. de bénéficier d’un accueil efficace, d’informations et de conseils utiles sur des points comme la météo,
  4. de disposer de services adaptés.

Vous trouverez ici le Guide pratique Accueil Vélo : http://www.tourisme-durable.org/media/com_form2content/documents/c2/a738/f21/guide_pratique_accueil_velo-1.pdf

 

Sources : 

  • Réseaux ATD (Acteurs du Tourisme Durable) : http://www.tourisme-durable.org/
  • Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) : http://www2.unwto.org/fr 
  • Pavillon Bleu : http://www.pavillonbleu.org/
  • Ecolabels.fr : http://www.ecolabels.fr/fr/l-ecolabel-europeen-qu-est-ce-que-c-est
  • Green Globe : http://greenglobe.com/
  • Flocon Vert : http://www.flocon-vert.org/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s